← Retour au site d'IFMSA-Québec

Laurent Darveau

Les bienfaits de la naiveté

Je suis arrivé à Guatemala City le 26 décembre en soirée et la seule chose que je connaissais réellement sur la ville était que selon le Urban titan, elle était la 3ième ville la plus dangereuse au monde, devancant meme Bagdad et ciudad Juarez. Aussi, je savais qu’un étranger rencontré sur le site Couchsurfing.org allait venir me chercher à l’aéroport et m’offrait un endroit où dormir.

En général, je considère les gens biens jusqu’à preuve du contraire. En voyage, cette mentalité me pousse à faire confiance au gens très facilement et me rend naif et meme parfois vulnérable. C’est donc suivant cette optique que je suis débarqué de l’avion, que je suis embarqué dans l’auto d’un inconnu, que j’ai laissé mon packsac dans son coffre d’auto lorsque nous sommes aller au restaurant et que je me suis laissé conduire en pleine nuit au travers des quartiers chauds de la ville et ce, jusqu’à ce que j’arrive chez Kevin, mon hote.

J’ai passé les jours qui suivent avec Kevin et ses amis. Nous sommes sortis dans les bars d’Antigua et dans la fameuse zona uno de Guatemala City, nous avons grimpé un volcan et fait un road trip jusqu’à un village qui donne sur un lac magnifique entouré de volcans. J’ai dansé sur les hits latino américains de l’heure, j’ai mangé de la bonne bouffe traditionelle et j’ai pratiqué mon espagnol jusqu’à en avoir mal à la tete. J’ai maintenant en poche une liste d’expressions d’ici et je peux fièrement parler de sexe et de party avec le slang Guatemaletèque. Surtout, j’ai fait des rencontres enrichissantes et j’ai découvert la culture d’ici entouré par des gens qui étaient incroyablement fières de la partager.

Apprendre la langue du pays qu’on visiste est clairement l’outil le plus puissant qui s’offre à nous pour comprendre plus profondémmement la culture locale. Les centaines d’heures que j’ai passé à étudier l’espagnol prennent réellement tout leur sens maintenant. La semaine que je vais avoir passée avant le RM m’aura clairement permis de solidifier mes bases d’espagnol, ce qui me permettra d’avoir des échanges vraiment intéressants avec les étudiants latino américains qui seront présents.

Je fete ce soir avec Kevin et ses amis le nouvel an à Antigua, une petite ville vraiment jolie près de la capitale. Je prendrai demain le bus pour San Salvador!